Quel outil peut-on utiliser pour à la fois accroître la puissance des bras et la force de frappe en combat rapproché et développer une fluidité contrôlée et nette?

Dans mon tout premier Blog, j’ai parlé de l’entraînement sur mannequin de bois parce que justement, ça a été une des mes premières grandes obsessions.

Lorsque j’ai commencé à l’apprendre, je ne pouvais pas m’arrêter. J’ai donc appris tous les 117 mouvements en une seule journée.

Peut-être que le nombre 117 t’intimide un peu, mais je connais une méthode unique et très rapide pour apprendre ces 117 mouvements en un rien de temps. Je sais qu’elle fonctionne puisque c’est exactement celle que j’ai suivie lorsque j’étais un petit gars.

Si tu pratiques déjà le FSD et que tu apprendras bientôt les techniques du mannequin de bois, je te suggère de prendre de l’avance en te procurant notre ensemble de trois disques (Mannequin de bois) à ce sujet.

Tu pourras ainsi appliquer ce que tu y apprendras dans tes techniques corps à corps, tes techniques de destruction, ton closing (techniques offensives) et tes techniques d’immobilisation.

Si tu n’as pas de mannequin de bois ou si l’école que tu fréquentes n’en a pas, tu peux quand même exécuter les techniques dans les airs, sur un sac de sable ou sur le bras d’un partenaire.

En frappant stratégiquement les bras d’un adversaire avec les siens (par ex. le nerf radial, le biceps, etc.), on risque de le décourager assez rapidement d’attaquer à nouveau.

Étant donné que tes mains et tes bras sont tes principaux outils pour frapper, tu dois faire en sorte qu’ils soient le plus puissant et solide possible.

Dépasse tes limites.

Sibok Martin

P.-S. Tes bras sont comparables aux gardes d’un château (ton corps) et te protègent du danger environnant. Ils doivent donc être, tout comme les gardes, solides comme du fer!

Clique ici pour découvrir ce que tu dois faire.