Dans la première partie, j’ai parlé de l’importance de l’Intensité émotionnelle.

Aujourd’hui, je veux discuter d’un autre attribut convoité par tous, la Puissance.montreal-martial-arts-kickboxing-mma-schools-health-fitness-5

Lorsqu’on parle de puissance, on pense souvent à la dimension des biceps ou encore au montant de kilos qu’on peut soulever. Même si c’est tout à fait normal, ici, au sein du Fang Shen Do, on a tendance à décrire la puissance d’une toute autre façon. Comme l’a déjà dit Bruce Lee, il faut se demander:

 » Are you STRONG or POWERFUL [est-tu FORT ou PUISSANT]? « .

Quelle est la différence? C’est la même chose, non?… pas si sûr.

Demande toi si ta force est  » fonctionnelle « . Être puissant, c’est être fonctionnel. En fait,dans le cas qui nous intéresse, c’est l’habileté de transférer la puissance dans le coup afin de réussir l’attaque ou l’habileté d’effectuer un mouvement particulier avec une très grande précision lorsqu’on sent, entre autres, que l’adversaire est hors équilibre.

J’aime regarder les compétitions d’hommes forts pour voir lesquels d’entre eux peuvent combiner puissance (masse corporelle), finesse et aptitudes.

Ceux qui le peuvent sont de vrais exemples de puissance.

La majeure partie des exercices compris dans notre système d’Entraînement en stations s’exécutent en utilisant sa propre masse corporelle. Souvent, ceux-ci permettent d’améliorer plusieurs aspects à la fois, comme la puissance, la vitesse et l’équilibre.

On a vraiment l’impression d’œuvrer à quelque chose de très important : soi-même!

Au cours d’un entraînement, on fait toujours face à deux types de résistance: la force gravitationnelle (squat, push-up, handstand) et l’autorésistance.

J’adore l’autorésistance

Un bon exemple est de fermer le poing et de tranquillement lancer un coup droit devant en résistant comme si quelqu’un tentait d’arrêter le coup.

On peut aussi imaginer qu’on pousse contre un ressort ou un élastique, jusqu’à pleine extension.

Pour ajouter de l’intensité et créer une poussée d’adrénaline, on peut faire un  » hiss  » en plaçant la langue derrière les dents ou  » grogner  » en lançant le coup.

Tente d’étirer le mouvement le plus longtemps possible et de synchroniser ta respiration de façon à ce que tu finisses d’expirer à pleine extension. Ce mouvement, à lui seul, devrait de donner un « rush ».

Certains de nos exercices qui font appel à l’autorésistance peuvent durer 10 minutes et plus, mais le sentiment de bien-être qu’ils procurent est très difficile à expliquer.

Tu peux te familiariser avec tous ces exercices en visitant le lien suivant.

Vise toujours plus haut,

Sibok Martin

P.-S. Après avoir reçu le programme, tu comprendras pourquoi il est possible d’augmenter les niveaux de puissance en aussi peu que 30 jours.

P. P.-S. Il me reste un avantage à expliquer, mais ça devra attendre à demain. Le temps est venu de… s’entraîner.