J’ai récemment recueilli quelques petits renseignements concernant le Jour du travail sur history.com parce qu’un grand nombre de personnes, dont moi-même, ne connaissaient pas la vraie raison d’être de cette fête, ni des autres d’ailleurs.

Après avoir lu les faits suivants, il est très difficile de ne pas reconnaître que les gens travaillaient vraiment dur pour très peu d’argent.

Au 19e siècle en Amérique, les gens, et même les enfants, travaillaient 12 heures par jour, 7 jours par semaine.

En 1866, la National Labor Union [syndicat national des travailleurs] a commencé à militer pour une journée de travail de 8 heures.

En 1938, le Fair Labor Standards Act [loi sur les normes du travail équitable] a établi le salaire minimal à 25 cents de l’heure.

Ça vaut également la peine de mentionner que certains des hommes les plus forts du monde ont vécu durant ces années. Ils trouvaient tout de même le temps de suivre un programme de force et de mise en forme malgré ces conditions de travail difficiles.

Et toi, atteins-tu TON plein potentiel?

Fais-tu vraiment tout ce que tu peux pour atteindre ta forme physique ultime?

Dans le cadre de la Fête du travail, prend le temps de réfléchir aux fruits de ton travail et surtout au travail de mise en forme auquel tu es soumis (tu n’es pas soumis à rien? Qu’est-ce que tu attends?). C’est le temps d’apporter des changements à ton programme en augmentant le nombre de répétitions, la durée des exercices, le niveau de difficulté et le degré d’intensité.

Les renseignements concernant la progression naturelle sont compris dans nos programmes d’entraînement en stations. Tu peux t’en procurer un ici

Dépasse tes limites.

Sibok Martin