Ce fût une autre bonne journée d’entraînement aujourd’hui.

Tu devrais toi aussi te trouver quelqu’un ou un groupe avec qui t’entraîner. Plusieurs disent, et je suis du même avis, que le fait de manquer d’appui dans des moments cruciaux est l’une des principales raisons pour lesquelles les élèves abandonnent leur programme d’entraînement.

Souvent, on commence par manquer une journée, ensuite deux, et tout d’un coup on se rend compte qu’on ne s’est pas entraîné depuis six mois.

Je crois fortement à l’auto-motivation. C’est vraiment un sentiment qui vient de l’intérieur, mais au début, c’est bien d’avoir un ami ou un partenaire d’entraînement pour établir de bonnes habitudes et une routine d’entraînement solide.

Comme tu le sais déjà j’en suis certain, lorsqu’on est au beau milieu d’un entraînement, on est heureux, on se sent bien et il n’y a aucun autre endroit où l’on voudrait être.

Mais, malgré ça, c’est possible qu tu vives un court moment de faiblesse juste AVANT de commencer l’entraînement.

Tu dois apprendre à reconnaître cette voix intérieure et à l’ignorer. Passe à l’action et bouge. La petite voix devrait s’atténuer assez vite.

Dis toi que le discours intérieur négatif avant l’entraînement est plus commun qu’on ne le pense parce qu’on est tous fondamentalement paresseux. Souviens toi que ton corps fera tout ce que tu lui imposeras, comme courir un marathon, marcher sur le feu, casser des briques avec les mains, sauter d’un avion, etc.

La seule chose qui distingue ceux qui passent à l’action et qui vont jusqu’au bout de ceux qui abandonnent, c’est la FOCALISATION.

Pense à ce que tu veux atteindre et à ce dont tu as besoin pour y arriver. Passe à l’action, peu importe les obstacles et sans inventer d’excuses.

Dépasse tes limites.

Sibok Martin

P.-S. Grâce à nos écoles d’arts martiaux, il est facile pour nos élèves d’obtenir du soutien lorsqu’ils en ont le plus de besoin. Pour te joindre à une de nos écoles remplis le formulaire en haut de la page.