Voilà comment je me sentirais si je ne pratiquais pas d’arts martiaux.

Je ne peux pas m’imaginer, même pour une seconde, faire autre chose.

Les gens me demandent souvent, et peut-être qu’on te le demande à toi aussi,  » Pourquoi t’entraînes-tu si fort? « ,  » Comment as-tu fait pour suivre ta routine d’entraînement pendant si longtemps? « .

Je suppose qu’il y a des personnes pour qui c’est inhabituel de mener quelque chose à terme et de maintenir ses objectifs. La plupart passent d’une activité à l’autre sans observer de véritables progrès en ce qui a trait à la force, à la flexibilité, aux techniques et à la vitesse.

Il est impossible d’obtenir des résultats avec une attitude du genre  » L’herbe est toujours plus verte chez le voisin « , surtout lorsqu’on ne maximise pas ce que l’on fait dans le moment présent, comme les étirements et l’entraînement en force, en vitesse, en équilibre, en techniques martiales, etc.

Pour reprendre un dicton que mon père utilise souvent au cours de ses séminaires,  » l’échec d’une vie c’est de garder un pied dans le passé et l’autre dans le futur, tout en sacrifiant le moment le plus important, le présent « .

Assure-toi de ne pas commettre cette erreur sans quoi tu n’obtiendras jamais de résultats significatifs, peu importe le style d’arts martiaux que tu pratiques, le programme d’entraînement auquel tu adhères ou l’équipement sophistiqué que tu te procures.

Si tu ne fournis pas un effort constant, discipliné et progressif chaque fois que tu t’entraînes, ta flamme pour l’entraînement s’éteindra. Démontrer des efforts constants, vivre dans le moment présent et faire des minis progrès.

C’est ça le secret.

Peu importe si c’est un centimètre de plus en splits, un push-up de plus, une seconde de plus en position, 1 % moins de peur dans les exercices de combat, trouve quelque chose.

Dis-toi que si tu ajoutes un seul push-up par jour de façon consécutive, tu pourras exécuter, au bout d’un an, 365 push-up sans t’arrêter.

Alors que tu te presses à atteindre tes objectifs, n’oublie pas d’apprécier le chemin qui t’y mène.

Sibok Martin

P.-S. Ceux et celles qui ont de la difficulté à comptabiliser leurs progrès pourraient bénéficier du
système très efficace que nous utilisons pour gérer les améliorations quotidiennes.

Il t’est offert gratuitement lorsque tu te procures un exemplaire du guide d’entraînement FSD.